Quelles limites imposer à notre petit garçon de deux ans et demi ?


Eric et moi discutons en ce moment beaucoup des limites à imposer à notre petit garçon de 2 ans et demi. Il est en effet de bonne volonté, mais, comme tout les petits garçons de son âge, très vite distrait.


S’il est absorbé par un jeu ou en train d’observer quelque chose de passionnant (🐜, 🐌), Gabriel devient totalement imperméable à notre discours.


Dans ce genre de situation, seul le discours coercitif fonctionne. Nous ne voulons cependant pas en user constamment.


Compter jusqu’à 3 en dernier recours fonctionne très bien, mais nous ne voulons pas l'utiliser constamment.

Nous avons du coup établi des règles communes avec mon mari, pour adopter le même comportement avec notre petit garçon.


Nous demandons à Gabriel de nous obéir sans tarder lors des activités essentielles à sa santé et son bien-être: manger, se laver, dormir.

Nous le grondons lorsqu’il a des comportements irrespectueux: cris non justifiés, jets de jouets, etc.


Pour le reste, nous lui proposons des activités, mais il est libre de “s’organiser” dans le cadre que nous lui proposons : choix entre deux vêtements, lecture ou jeux, etc.


À sa crèche People and Baby, les mêmes méthodes sont utilisées : les enfants doivent se plier aux règles des temps forts : le déjeuner, la sieste, le goûter, et ont sinon le choix entre plusieurs activités.